La culture sans moderation

Je découvre

Serge Pey et la boite aux lettres du cimetière
CinémaFilms
aucun média disponible

Le poète Serge Pey parcourt à pied le chemin de Toulouse à Collioure, le long du Canal du Midi, dans les hauteurs ventées des châteaux cathares, dans les plaines du Roussillon, sur les terribles plages de l’exil Républicain, celle des camps français pour porter 400 lettres écrites par des amis, connus ou inconnus à Antonio Machado , le grand poète espagnol dont la tombe, au cimetière de Collioure abrite depuis 1939 la seule boîte aux lettres pour les poètes... Du Monde, les messages intimes, politiques, poétiques, y fleurissent comme des bouquets de Toussaint,... Il n'y a que les poètes qui peuvent les ouvrir, il n'y a que les humanités d'espoir qui peuvent y répondre.
Caminante, no hay camino, se hace camino el andar !
«Toi qui chemines, il n'y a pas de chemin ! Le chemin se fait en marchant !»

El Patio
CinémaFilms
aucun média disponible

Dans le Cimetière Général de Santiago du Chili, les fossoyeurs accomplissent leurs tâches quotidiennes, préparant les enterrements, accueillant les familles, prenant soin des tombes. C’est une ville dans la ville. Un immense jardin fleuri, où Lelo, Perejil et Rogelio ont appris à cohabiter paisiblement avec la mort. Pourtant, les blessures de 1973 sont encore ouvertes. Sous la terre, de nombreux "N.N." (anonymes), victimes de la répression de Pinochet, reposent encore en secret. Pendant des mois, au lendemain du coup d'Etat, Lelo, Perejil et Rogelio firent partie de l'équipe réquisitionnée par la junte pour ensevelir clandestinement des centaines de “desaparecidos“ dans le Patio 29, le secteur le plus reculé du cimetière. Pendant 40 ans, ils ont gardé leurs souvenirs tourmentés pour eux-mêmes. Mais aujourd’hui, au crépuscule de leur vie, alors que les familles des "N.N." réclament toujours justice et que les analyses ADN pour identifier les morts sont en cours, ils ont choisi de partager leur histoire avec Sergio, le plus jeune des fossoyeurs.

Un candidat idéal
CinémaFilms
médias disponibles

Un jour comme les autres. La scène se passe dans un bureau. La responsable des ressources humaines d’une société informatique fait passer des entretiens d’embauche à la recherche du candidat idéal...

Poussin
CinémaFilms
aucun média disponible

J’ai beau aimer comme un fou mon fils de 7 ans, je l’oblige à faire du rugby. On m’a bien obligé à en faire ! À Toulouse c’est comme ça. Hector n’est pas très adroit, ni rapide, ni fort, mais comme il a très envie de contenter son papa, il est prêt à tous les sacrifices. Comme celui de se jeter dans les jambes du gros pilier d’en face qui lui fonce dessus. Alors il s’assomme à moitié, mais il se relève et me regarde pour y lire la fierté. Ce sera comique et tendre, sur le fil de la paternité et ses paradoxes, entre protéger et endurcir, transmettre et libérer. Au moins nous ne serons pas seuls. Au bord du terrain, plein de papas et d’enfants partagent nos tâtonnements. Au fil des entraînements, des matches, de voyages en bus, de la boue hivernale au rhume des foins, de la terreur de la douche collective aux chansons paillardes, le fils va sortir la tête des épaules, et le père, espérons-le, enfin comprendre et accepter son rôle.

Vidéos
Le semeur
CinémaFilms
aucun média disponible

1852 : L’armée de Louis Napoléon Bonaparte écrase la résistance des Républicains.
Dans son village de montagne, Violette assiste à la rafle de tous les hommes.
Après des mois passés dans un isolement total, Violette et les autres jeunes filles se font un serment : si un homme vient, il sera celui de toutes…

Chroniques d'Ovalie
CinémaFilms
aucun média disponible

Entre des entraînements exigeants et l’adrénaline des matchs, Léo, Hugo, Sango et Jean, 15 ans, nous racontent leurs dix ans de vie en Ovalie. Chroniques d’Ovalie accompagne sur deux saisons ces jeunes de l’école de rugby du Pic Saint-Loup, ceux qui sont à un âge où le monde bascule de l’enfance à l’âge adulte, de l’insouciance fraternelle à la compétition. Leur école de rugby a formé quelques talents remarquables et remarqués au niveau international, mais l'école arrive aussi à cet âge des remises en questions, et les tentations pour aller au-delà des valeurs traditionnelles du « rugby école de vie » apparaissent. Ce film hautement masculin est marqué par le mouvement, le souffle de l’effort et la puissance de la voix.

Le semeur
CinémaFilms
aucun média disponible

1852 : L’armée de Louis Napoléon Bonaparte écrase la résistance des Républicains.
Dans son village de montagne, Violette assiste à la rafle de tous les hommes.
Après des mois passés dans un isolement total, Violette et les autres jeunes filles se font un serment : si un homme vient, il sera celui de toutes…

Tout nous sépare
CinémaFilms
médias disponibles

Une maison bourgeoise au milieu de nulle part. Une cité à Sète.
Une mère et sa fille. Deux amis d’enfance.
Une disparition. Un chantage. La confrontation de deux mondes.

Macadam Popcorn
CinémaFilms
aucun média disponible

Le dessinateur Mathieu Sapin, préparant une BD sur les salles de cinéma, parcourt la France à la rencontre de ceux qu'on nomme « les exploitants ».
De ville en ville, il va découvrir la diversité d'un milieu et l'envers du décor d'un modèle que le monde entier nous envie.

Le film a ét tourné en 2013 en Lozère, à Bagnols-sur-Cèze, Uzès, Lunel et dans bien d'autres salles. Ce long-métrage documentaire a été produit par Ciel de Paris productions
Il a bénéficié de l'aide financière de la Région Occitanie en partenariat avec le CNC.

Ani-Maux
CinémaFilms
médias disponibles

Pour son nouveau film documentaire, Sylvère Petit nous plonge dans le quotidien des patients d’une clinique vétérinaire. Son parti pris original est de se positionner – et nous avec – à hauteur des animaux pour une expérience inédite et puissante. Ainsi, nous accompagnons Max, Smith, Lilou, Kali avec leur douleur, leur vieillesse, leurs simples bobos jusqu’à la guérison et parfois la mort. De la salle d’attente à l’opération en passant par les doutes et les rires en consultation, progressivement leurs histoires agissent comme un étrange miroir sur nous-même.

Ce site est cofinancé par l’Union européenne.